espaces pour demain

Espaces pour demain asbl

L'association "Espaces pour demain" a pour but de promouvoir la protection des espaces boisés ou non, bâtis ou non, dont le caractère écologique, culturel ou historique justifie la conservation. Cette association a été créée en 1981 à l'instar de l'association anglaise "National Trust". Actuellement, Espaces pour Demain comptabilise 8 hectares de terrains en Wallonie. La jeune équipe qui a repris la relève en 2015 souhaite partager le plaisir de découvrir ces lieux riches en ...biodiversité par différentes activités qui vous seront proposées via cette page, notamment les bivouacs nature. Pour en savoir plus, rendez-vous sur notre site http://janssensfred.wixsite.com/espacespourdemain ou contactez nous par mail espaces.pour.demain@ntymail.com

Nous avons aussi une page facebook que vous pouvez aimer : https://www.facebook.com/espacespourdemain/

Historique et présentation :

35 ans au service des espaces naturels ou bâtis dont le caractère culturel, écologique ou historique justifie la conservation.

Cela fait déjà 35 ans que l’asbl « espaces pour demain » a vu le jour (statut paru au moniteur en février 1981). Les fondateurs de l’époque étaient Philippe Defeyt, Jean Marie Dermagne, Raymond Godfrin, Paul Lannoye, Jean Louis Nickels, André Vervier, François Roelants du Vivier, Marcel Vilz et René Christine Becquet, fondatrice et véritable Jeanne d’Arc de la cause environementale.

Les objectifs fixés à l’époque sont toujours d’actualité : promouvoir la protection des espaces boisés, naturels ou bâtis face aux projets touristiques ou industriels mégalomanes. Les moyens utilisés restent en priorité l’achat des sites menacés de destruction afin de les protéger, mais aussi l’organisation de campagne d’information, de sensibilisation et d’actions pour soutenir des comités locaux ou des personnes isolées.

De nombreux combats se sont terminés par une victoire :

-La protection des grandes plaines alluviales de la Semois furent classées en zone naturelle au plan de secteur : la prairie de Locaillou à Bohan (10 ha), la prairie de Lorient (près du tombeau du géant), la grande prairie de Botassart (15  ha), le camping résidentiel de Leveau qui fut supprimé et remis en état de prairie alluviale humide et inondable, un camping sauvage à Bouillon qui fut démantelé.

-La victoire à Frahan a permis de remettre en état la boucle de la Semois occupée illégalement par 2 campings dans une zone naturelle d’intérêt paysager. Cette action fut récompensée en février 1990 quand Pol Frankinet reçoit la palme d’inter-environnement Wallonie pour sa tenacité. Néanmoins, il subira des menaces et son atelier de poterie fut vandalisé en 1998. Aujourd’hui, la province du Luxembourg vous accueille  avec un beau panorama montrant cette magnifique boucle de la Semois.

-un terrassement sauvage pour la création d’un vaste camping à Dohan fut stoppé en 1985.

-Un projet touristique mégalomane à Boiron fut abandonné.

-Le barrage de la Houille où espaces pour demain avait acheté en 1984 un terrain ; finalement, le projet fut abandonné.

-Le  projet immobilier des aûmoneries protestantes en 1981 sur 800 hectares à Auby dans une boucle intacte de la Semois fut abandonné (espaces pour demain y avait acheté un terrain pour empêcher ce projet)

-L’achat de l’île au pont de Claies à Laforêt a permis d’empêcher le projet d’une passerelle métallique avec béton ; aujourd’hui, le pont de claies, une tradition de la vallée de la Semois est une attraction touristique dans un des plus beaux villages de Wallonie.

-un projet de lotissement à Rendeux fut abandonné suite à l’achat par espaces pour demain d’un terrain sur le site prévu.

-En 1995, l’asbl reçoit le prix de la fondation Ford pour la réhabilitation des rives de la semois par la technique de génie végétal non destructrice de l’environnement.

D’autres combats furent menés par espaces pour demain, la lutte contre la tenderie avec filets japonais, contre le gazage des terriers de renards, contre l’implantation des résineux dans nos forêts et contre les rallyes de véhicules à moteur 4 X 4 dans le massif forestier de Bertrix et Bouillon.

En 2016, pour les 35 ans d’existence, une nouvelle équipe prend la relève : Jean Philippe Body président, Fredéric Janssens vice président, Donna Talluto secrétaire et Karinna robe trésorière. La première action, à l’initiative d’Yves Van cranenbroeck, est l’organisation d’une commémoration à Renée Christine Becquet, fondatrice d’espaces pour demain, décédée il y a juste 15 ans le 17 juillet 2001. Ce sera l’occasion d’une rencontre entre la famille de Renée Christine, les anciens et les nouveaux membres de l’association (présence au cimetière avec discours, promenade l’après midi le long de la Semois).

Pour continuer la tradition, espaces pour demain et les sociétés de pêche de la Semois ont acheté ce 29 septembre 2016 un terrain de 5 ares à Bouillon pour empêcher un projet de betonnage.

Enfin, pour valoriser les terrains achetés, un projet de « bivouac-nature » est en cours d’élaboration, évidemment dans le strict respect de la nature avec des conditions sévères et des règles à respecter. L’objectif est l’observation de la nature, la photographie et la convivialité de passer des moments ensemble dans un cadre calme et silencieux (voir le projet ci-joint).

Jean Philippe Body : contact : 071/644182 ou body.jeanphilippe@gmail.com

https://www.linkedin.com/hp/update/6260839105605832704https://www.linkedin.com/hp/update/6260839105605832704

 

 

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

×