Historique

du réseau libre des amis de la terre à Terre éco-citoyenne

Du Réseau libre des amis de la terre à Terre éco-citoyenne.

En 1976, les amis de la terre sont fondés par démocratie nouvelle, l'apri et plusieurs militants anti-nucléaires. Ils s'accordent tous sur un manifeste en 1977 dont les principes sont l'écologisme, l'autogestion, le fédéralisme intégral et la décentralisation du pouvoir. Par contre en 1978, concernant l'approbation d'un réglement d'ordre intérieur, 2 tendances s'affrontent : ceux qui veulent l'autogestion, la décentralisation et le fédéralisme avec représentation des groupes locaux au sein d'un conseil d'un fédération (conseil d'administration) qui se réunit régulièrement pour organiser l'association ensemble et avoir les mêmes objectifs et ceux qui veulent l'autogestion, la décentralisation et l'autonomie totale des groupes locaux qui se réunissent ensemble selon les besoins et l'actualité, mais sans structure contraignante. Officiellement, en octobre 1978, les 2 tendances forment chacun leur réseau et leur ASBL (Asbl les amis de la terre-Belgique et les asbl "cellule de .... du  réseau libre des amis de la terre).

En 1980-81, l'asbl "la cellule bruxelloise du réseau libre des amis de la terre" tiendra le secrétariat international du FOEI (Friends of the earth international) avec l'accord de l'asbl les AT-Belgique.

En 1983, à l'initiative de Jean Philippe Body président des amis de la terre-Belgique et membre du réseau libre des amis de la terre, les 2 réseaux fusionnent dans le but d'être reconnu comme mouvement d'éducation permanente et signent une convention entre eux (sauf l'asbl "la cellule bruxelloise du réseau libre des amis de la terre").

En 1984, l'asbl la cellule bruxelloise du réseau libre des amis de la terre change sa dénomination pour s'étendre en Wallonie et devient suite à l'AG du 27 septembre 1984 l'asbl réseau libre des amis de la terre de Bruxelles et de Wallonie.

En 2016, plusieurs personnes et groupes locaux considèrent que l'asbl les amis de la terre-Belgique s'éloigne des principes fondamentaux de la charte de 1977 : la démocratie directe et permanente, l'autogestion, la décentralisation et le fédéralisme (et que l'asbl les AT Belgique ne respecte pas la convention de 1983 entre l'asbl les amis de la terre et l'asbl le réseau libre des amis de la terre) et, avec l'accord des administrateurs de l'asbl réseau libre des amis de la terre de bruxelles et Wallonie, reprennent cette dénomination pour redynamiser celle-ci.

Le 1 mars 2017, l'AG de l'asbl réseau libre des amis de la terre Bruxelles Wallonie décide de choisir une nouvelle dénomination plus proche de la réalité éco-citoyenne (et pour eviter la confusion avec l'asbl les amis de la terre Belgique) : ASBL "Terre éco-citoyenne", réseau d'initiatives citoyennes, écologistes et solidaires

 

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

×